Heureux qui, comme Agathe… PDF

Je recommande vivement de visiter cette cabane en rondins car c’est le mélange parfait de moderne et rustique, avec un excellent emplacement.


Quand une dame de 90 ans décide, après un incident de santé, de se rassurer en choisissant de couler le reste de ses jours dans une maison de retraite, n’allez surtout pas croire qu’elle baisse les bras ! Pas du tout !

Quelque peu originale et d’un optimisme à tous crins, Agathe va révolutionner la vie aux « Charmilles » en tentant de faire partager aux pensionnaires de cet établissement ses bonheurs et sa gourmandise de la vie. Elle donne tout simplement la preuve qu’être heureux peut se décliner à tout âge et en tout lieu.

Entre les souvenirs de son grand amour, Victor, la visite régulière des membres de sa famille et un quotidien qu’elle embellit encore au gré de sa fantaisie, Agathe se construit ainsi un nid douillet. De quoi s’endormir chaque soir le cœur au chaud !

Son design gracieux, en motifs de dentelle aléatoires, crée un flux circulaire d’énergie, stimulant pour l’esprit et l’attitude. Exposer dans une galerie est aussi un grand pas, ça va être ma première galerie. Par Malcolm Gladwell Commentaire culturel La Rage des Incels Incels ne cherche pas vraiment le sexe.-}