Paroles pour la sépulture chrétienne « Mon libérateur est vivant » PDF

Au cours d’un peu plus de deux cents ans, environ un million d’esclaves ont été vendus en Amérique du Sud par les Portugais, les Espagnols et les Anglais.


Après Je viens vers Toi, un recueil d’homélies sur les évangiles du rituel des sépultures, qui a reçu l’accueil enthousiaste de très nombreux acteurs de la pastorale des sépultures chrétiennes, Joseph Proux revient, cette fois sur les lectures bibliques, apportant un complément attendu au premier ouvrage. Il propose ici des commentaires, des homélies avec insertions ciblées et des prières, à destination de tous ceux et toutes celles qui préparent, président, conduisent et accompagnent les célébrations de sépultures. Avec sa foi, sa compassion sensible et son expérience pastorale, il met en valeur le message d’espérance des textes bibliques et il témoigne de la Vie, vers laquelle nous avançons à la suite du Christ mort et ressuscité.

Le jour où il m’a raconté cette histoire, il a déboutonné sa chemise pour me montrer les cicatrices de vingt blessures laissées par les baïonnettes colombiennes, et il a enlevé son chapeau pour montrer, sous ses cheveux grisonnants, les autres cicatrices, à coups de crosse de fusil. Peut-être avons-nous oublié que nous avons la capacité de mentir et de nous tromper. Ceci, je crois, représente la différence clé entre la christologie de Jon Sobrino, S.J., et la logique de la notification du Vatican qui critique son travail.-}